Copie intégrale de http://www.vieillestiges.com/   RETOUR   

CHATTE

      Plaque et buste à la mémoire d'Alexandre COLLENOT. Le 14 Mai 1988, un buste en bronze d'Alexandre COLLENOT (œuvre de Bernard Cena qui a des attaches à Chatte) a été inauguré par la Municipalité de Chatte en présence des deux enfants de ce pilote, sur le mur de son école, en face de la maison où il vécut.
Localisation Sur la façade de l'école.

      Né à Saint Hilaire du Rosier, le 7 Septembre 1902, Alexandre COLLENOT, sixième enfant d'une famille de huit, vient rapidement habiter à Chatte. A l'école locale, Alexandre est un élève modèle et passionné de mécanique, il sera orienté vers l'école pratique de Pont de Beauvoisin d'où il sortira avec le premier prix d'ajusteur mécanicien. Un an plus tard, c'est le service militaire au 35ème Régiment d'Aviation de Bron.
      Après l'armée, il entre aux usines Berliet à Vénissieux. Une rencontre avec son ancien capitaine l'oriente chez Latécoère à Toulouse. En 1928, on l'envoie dans les ateliers Latécoère à Buenos Aires, et c'est là qu'il rencontre Jean Mermoz. Ce dernier lui demande d'être son mécanicien volant. Ces deux hommes connurent les honneurs, mais Alexandre COLLENOT connut le bonheur d'un foyer à Chatte et la joie d'accueillir deux enfants.
Le 10 Février 1936, l'hydravion Latécoère " Ville de Buenos Aires " piloté par Ponce (un grenoblois) avec comme mécanicien COLLENOT et leur équipage, disparait dans les flots de l'Atlantique Sud. Alexandre COLLENOT effectuait sa dixième traversée de l'Atlantique Sud et totalisait 2800 heures de vol.