mis à jour / updated :


Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Traduire français en Spanish Traduire français en Portuguese Traduire français en Norwegian Traduire français en danish Traduire français en Dutch Traduire français en Finnish Traduire français en Arabic Traduire français en Croatian Traduire français en Czech Traduire français en Polish Traduire français en Romanian Traduire français en Greek Traduire français en Hindi Google-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Korean BETA Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA Traduire français en Swedish Traduire français en Arabic Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Arabic

Philippe Sollers: "Si vous n'entretenez pas l'art de lire, l'aptitude critique disparaît très vite, plus besoin de la censure des tyrans de jadis, on peut noyer le poisson en douceur en intervenant directement sur des cerveaux sans muscles" (J'ajoute: après l'art de lire, votre curiosité en utilisant la toile).




RETOUR ==>Ecrire l'Histoire 
Mars 1927, Pierre-Georges Latécoère vend ses "lignes" à Marcel Bouilloux-Lafont  qui en fera l'AÉROPOSTALE, une victoire de l'aviation française.
Compagnie Générale AÉROPOSTALE        contact         éthique



Chaque compagnie aérienne à sa place
Pour le cas où la fondation Latécoère et ceux qui emploient le mot Aéropostale, écrivains ou autres, n'auraient pas compris


Le terme Aéropostale n'existait même pas avant avril 1927



 PUBLICITES TROMPEUSES 1926
Une vérité mal comprise ou une vérité habillée en mensonge?
 
Le lit des prétendus historiens des lignes Latécoère-Aéropostale qui discréditent l'Aéropostale et l'Aviation française
et «
l'œuvre et la personne de Pierre-Georges Latécoère»

A l'origine, semble-t-il de cette mascarade mensongère, pour être crédible, la fondation Latécoère  devrait rayer une fois pour toutes ces publicités trompeuses de 1926 et admettre que l'Aéropostale (une victoire de l'aviation française)  est l'œuvre de Marcel BOUILLOUX-LAFONT, maire d'Étampes.

Il faut choisir entre le roman et le document !




les auteurs tronquent l'histoire aéronautique en entretenant la confusion entre les Lignes Aériennes Latécoère (1919-1921) et l'AÉROPOSTALE (1927-1933) et entre les fondateurs

LA CULTURE DU SAVOIR
Reprendre de nos jours ces publicités trompeuses de 1926 c'est tronquer l'Histoire de l'Aviation française et discréditer l'oeuvre de Pierre-Georges Latécoère.

Pierre-Georges Latécoère

Industriel du bois, Constructeur de matériel roulant, décide de recycler son usine de wagons. Voyant les progrès de l'aviation, son choix se porta naturellement vers ce nouvel univers (1914-1918). A commencé une exploitation de lignes aériennes, L.A.L. Lignes Aériennes Latécoère
(1919-1921) devenue la C.G.E.A, Compagnie Générale d'Entreprises Aéronautiques (1921-1927 voir ci-contre
Marcel Bouilloux-Lafont

Maire d'Etampes, (1912-1929),
a créé la C.G.A. Compagnie Générale Aéropostale, appelé L'AEROPOSTALE (1927-1933), avec  toutes ses ressources,  y compris sa fortune personnelle et  celle des siens.
- Un maire extraordinaire
- Une famille de culture aéronautique,
- «Défricheur du ciel»








Par Guillemette de Bure
 
D'une rigueur historienne sans faille, permettant de jeter sur l’Aéropostale un œil neuf, bien éloigné de la romance à trois sous. (aerostories)





Une falsification historique
...un fatras de légendes...



Déjà en avril 1931






Ci-dessous la MASCARADE des PUBLICITES TROMPEUSES 2011, pour effacer l'échec de Pierre-Georges Latécoère





CLIC  Quelques VÉRITABLES PUBLICITÉS de l'AEROPOSTALE












Il faut choisir entre le roman et le document !






<==Même la ville de Saint-Tropez participe à la mascarade et sans complexe ==>
Et quand la presse s'en mêle:
... accomplissements (Latécoère) , notamment à travers l’histoire de la ligne aérienne et de la ligne aéropostale dont il est le fondateur... ce qui est faux
 

Quand est-ce que cette mascarade s'arrêtera?   Créée par Marcel Bouilloux-Lafont, c'est l'Aéropostale (C.G.A, Compagnie Générale Aéropostale, voir les cartes de la réalisation ) qui a une résonance mondiale et non pas  les Lignes Aériennes Latécoère (L.A.L.) non pas la Compagnie générale d'entreprises aériennes (C.G.E.A.) et non pas ce qui est créé selon les nécessités et intérêts du moment, la Ligne, la ligne Latécoère-Aéropostale etc.  L'œuvre et la personne de  Pierre-Georges Latécoère sont discréditées par l'acharnement ridicule à vouloir lui attribuer l'Aéropostale. 


Ecrire: «La Société Latécoère a été a l’origine de la plus belle aventure humaine du siècle avec la création des " Lignes Latécoère " ralliant notamment Toulouse à Santiago du Chili» est mensonger. source Sur cette page  pas un mot sur Bouilloux-Lafont.  

Latécoère et l'Allemagne rivale de l'Aéropostale janvier 1932    Latécoère n'a pas tout perdu !!!   L'œuvre de Pierre-Georges est discréditée et ridiculisée par l'acharnement à vouloir lui attribuer l'Aéropostale alors qu'il s'en était séparé.  


Rendre l' AÉROPOSTALE à son créateur Marcel BOUILLOUX-LAFONT, maire d'Étampes 
Marcel Bouilloux-Lafont, imprégné de l'aviation naissante, a été le plus grand visionnaire parmi tous les promoteurs des compagnies aériennes du monde (R.E.G. DAVIES), comme, dans les années 1909-1910 après l'exploit de Blériot, la France à Étampes était devenue la Mecque européenne de l'aviation, donnant au monde une pléiade de pilotes et d'ingénieurs.  source


Haut de page




  Compagnie Générale AEROPOSTALE        contact

The struggle for airways in Latin America par  William Armistead Moale Burden


Les liens:
-La patrouille d’Étampes 
- Histoire de l'aérodrome d'Étampes 
- L’aérodrome d’Étampes-Mondésir célèbre Louis Blériot 
- Il ya 100 ans, Louis Blériot décollait de Mondésir…
- Mondésir 2009 Les Blériots 
- Marcel Bouilloux-Lafont (1871-1944) musée de la Poste 
- Avenue BOUILLOUX-LAFONT à Étampes 
- La rue Paul Vachet à Étampes 
- Y a-t-il une légitimé de l'oubli? 

- De sordides rivalités politiques sont à l'origine de la fin désastreuse (1931-1933) de l'Aéropostale 
- Les affairistes de l'aviation 1  
- Les affairistes de l'aviation 2 
- Les affairistes de l'aviation 3 
- Le procès Les Faux de l'Aviation - mars 1933 
- L'Affaire de l'aviation , une "bataille de gangsters" 


Haut de page

Pour information, l'auteur  de cette page n'est pas étampois et n'est pas apparenté à la famille Bouilloux-Lafont, ceci pour répondre à la question plusieurs fois posée. Ce sont les "frissons "à l'idée de voler au-dessus des Andes, de voler en Patagonie... qui l'ont poussé à écrire les pages sur l'Aéropostale créée par Marcel Bouilloux-Lafont.  (son éthiqueindex 







Haut de page


Haut de page




Haut de page





Haut de page



Haut de page


        
Haut de page


Haut de page


Haut de page





Haut de page


Haut de page



lire  Marcel Bouilloux-Lafont, qui avait réussi où Pierre-Georges Latécoère avait échoué...

Haut de page



Haut de page



Haut de page


Haut de page
  





Haut de page



HAUT DE PAGE



The struggle for airways in Latin America

 Par William Armistead Moale Burden
HAUT DE PAGE





Haut de page


Voir 

Haut de page



VÉRITABLES PUBLICITÉS de l'AÉROPOSTALE du Brésil
source

Haut de page

Carte des itinéraires de l'Aéropostale -de la France jusqu'en Amérique du Sud, montrant toutes les escales de Paris à Buenos Aires , plus les vols au départ de Buenos Aires à Valparaiso au Chili et Asunción au Paraguay (un véritable "tour de force", avec les moyens techniques de la décennie 1920-1930; la raison pour laquelle R.E.G. DAVIES écrit: Marcel Bouilloux-Lafont le plus grand visionnaire parmi tous les promoteurs des compagnies aériennes du monde ).


Un affiche de l'Aéropostale, montrant la silhouette caractéristique du Pain de Sucre.

Publicité de l'Aéropostale 1930.
L'adresse du bureau de la compagnie Aéropostale était sur ​​l'Avenida Rio Branco au No50. Cette adresse est aujourd'hui près de l'intersection de Rio Branco avec Pres Vargas, qui n'existaient pas à l'époque.





L'avion de l'Aéropostale au-dessus de Morro da Viúva (Mont de la Veuve, territoire de la représentation diplomatique française au Brésil). On voit la baie de Botafogo, la plage de Vermelha et le Yacht Club. Apparemment, l'avion se préparait à lancer la valise diplomatique sur la Morro da Viúva.



Le lieu semble être Joá (Yoah), où est aujourd'hui le Clube Costa Brava (Club Costa Brava).


Vue de Morro da Viúva (Mont de la Veuve, connue sous le nom de la forteresse gauloise à Rio de Janeiro) avec au loin le Corcovado et Botafogo. Nous voyons la végétation de l'Eglise Imaculada Conceição (Immaculée Conception).
L'avion de l'Aéropostale larguait ​​les valises diplomatiques pour l'ambassadeur plénipotentiaire de la France de l'Antarctique au Brésil (?)





Affiche de l'Aéropostale montrant une scène très familier pour les Brésiliens, les Cariocas (les habitants de Rio). L'avion survole la baie de Botafogo. Avait-il déjà larguer la valise diplomatique, sur le "Mont de La Veuve"? Dans le fond les montagnes du Corcovado et Gávea.



D'autres affiches de l'Aéropostale



Haut de page